Installation de panneaux solaires Sunology Play : notre tuto pour…

Après l’installation des kits solaires Beem Energy, intéressons-nous à un autre leader du marché des kits de panneaux solaires plug & play sur le marché, dont j’ai parlé : Sunology Play !

Que vous soyez locataire, propriétaire, appartement, maison, maisonnette… Ces kits solaires sont faciles à installer, sans électricien, et vous permettent de produire votre propre électricité en moins de 30 minutes !

Retrouvez notre code promo en fin d’article !

Quel prix ? Quel intérêt ?

Pourquoi installer ces kits chez vous ? Quels sont les prix ? A quelle production peut-on s’attendre ? Est-ce vraiment rentable ?

Pour répondre à toutes ces questions, n’hésitez pas à lire notre article dédié ou à regarder la vidéo ci-dessous. Nous revenons en détail sur les possibilités offertes par ces panneaux, les capacités de production, les réalisations annoncées et nous produirons également d’autres contenus sur notre expérience à moyen et long terme avec ces kits solaires.

Suis-je éligible ?

Avant de commencer ce type d’installation, vous devez vous confirmer sur plusieurs conditions :

• Avoir une terrasse, un balcon, une palissade ou un jardin exposé au soleil (sans trop d’ombre en journée) • Bonne exposition générale (Sud, Sud-Est ou Sud-Ouest, voire Est/Ouest mais évitez le Nord !) • Prise électrique extérieure ( 16A résistant aux intempéries) • Réseau WiFi dans la portée de la prise en question • Réseau électrique conforme aux normes (section de câble, différentiel 30mA, etc.) • Et l’envie de produire du courant !

Légalement, il faudrait également :

• Déclarez l’installation en mairie si votre panneau est à une hauteur supérieure à 1m80 du sol • Faites une déclaration à Enedis (Tuto Sunology) pour déclarer votre équipement)

Enfin, il vous faudra prévoir quelques outils et matériels :

– petit tournevis plat – lest : parpaing, sac de sable… – copain (indispensable)

Si cela vous intéresse, voici la référence chez LeRoy Merlin des dalles béton que nous avons utilisées (dans la partie matériaux, côté extérieur). Vous devez en prendre au moins 4 par station.

Installer des panneaux de 9 000Watts ? (sponsor)

Si cette série vous donne envie de démarrer une installation solaire à plus grande échelle, voire d’envisager une rénovation énergétique pour moins consommer, vous pouvez faire appel à l’entreprise française Hellio, acteur de référence dans la maîtrise de l’énergie. , qui est notre sponsor cette semaine.

Par exemple, Hellio et son réseau de professionnels RGE, vous accompagnent dans l’installation de panneaux solaires en toiture, avec 9kWc d’énergie, de quoi être pratiquement autonome en énergie, surtout si vous avez une voiture électrique.

Mais surtout, Hellio vous accompagne pour obtenir une aide à la rénovation énergétique et avancer le montant de l’aide sur devis pour vos travaux.

En fait, Hellio s’occupe de tout. Vous pouvez aussi faire appel à eux pour votre Isolation Thermique, Remplacement Chauffage, Rénovation Globale, Audit Energétique, Panneaux Solaires ou encore Bornes de Recharge… Si vous êtes intéressé, rendez-vous sur le site Hellio pour simuler le coût de votre projet et bénéficiez de 200€ sur votre devis avec notre code partenaire Mac4Ever.

Livrés sur une palette

Tout d’abord, il faut savoir que les dalles Sunology sont assez lourdes et encombrantes au moment de la livraison. Ils seront livrés sur une palette (entre 50 et 100Kg) impossible à soulever seul (et même difficile à deux).

Même avec une station, c’est difficile à gérer seul. Bref, demandez à un ami ou à votre copain/copine de vous aider.

N’oubliez pas non plus que si jamais vous souhaitez déplacer les panneaux, vous aurez besoin d’une camionnette ou de barres de toit. En revanche, dans votre jardin, les éléments se remplacent facilement.

Important : positionnez-vous correctement là où les panneaux solaires seront installés. Encore une fois, ceux-ci sont impressionnants, alors construisez-les directement au bon endroit.

Contenu du paquet

Une fois le coffret ouvert, vous trouverez dans l’ordre :

• Votre grand panneau solaire (2m2 – 1,7×1,2m) • Documentation (QRCode) • Câbles/rallonges • Fiche connectée

Ne jetez pas le carton, il est utile de poser d’abord le panneau solaire à plat.

Etape 1 : visser les fixations

Le panneau est déjà fixé à son cadre, mais il faudra encore fixer les deux parties des tiges télescopiques.

Une vis classique d’un côté et une grosse vis en plastique de l’autre : pas besoin de tournevis, à moins de pouvoir le serrer.

Etape 2 : on redresse le panneau

Deux plaques de polystyrène sont fournies et accueillent votre ballast. Vous pouvez maintenant les libérer et les ranger.

Vous pouvez maintenant redresser votre panneau (par paire).

Sunology propose (contrairement à Beem) un système télescopique pratique : en hiver, il faut les relever au maximum et en été, c’est l’inverse. Cela permet d’optimiser la production, et le profit peut atteindre 20 à 30 % !

Etape 3 : branchez votre prise connectée

Avant de brancher vos panneaux, vous devez préparer la prise connectée, qui accueille la rallonge. Pour cela, vous devez télécharger l’application suivante :

Ensuite, laissez-vous guider : la prise doit être branchée et synchronisée via bluetooth (en laissant le doigt appuyé sur le bouton synchro).

Dans l’application, vous devez sélectionner la prise connectée parmi tous les appareils et vous devez disposer d’un réseau 2.4Ghz (absolument) pour pouvoir vous y connecter. En principe, toutes les box et routeurs internet disposent d’un système bi-bande (du même nom, vous avez 2,4 et 5Ghz).

La prise apparaît normalement dans l’application, comme une prise connectée classique.

Etape 4 : accrochez la rallonge

Ici, l’onduleur est déjà connecté au panneau par deux petits câbles (le + et le -). Cet appareil convertit le courant continu (des panneaux) en courant alternatif dans votre maison.

La seule chose à faire est de connecter la rallonge (contenant la prise 220V) au câble correspondant sur l’onduleur. Serrez fermement jusqu’à ce que vous entendiez un léger « clic ».

Veuillez noter qu’une extrémité (fermée) est également connectée à l’onduleur, mais sert à connecter la deuxième station. Si vous n’en avez qu’une, laissez-la tranquille, si vous avez une deuxième station, vous pouvez la détacher.

Etape 5 : brancher une autre station

Si vous avez commandé 2 stations Sunology, vous avez deux options :

• Mettre les 2 stations en série • Connecter chaque station indépendamment

Si l’exposition est la même et que les deux stations sont proches, autant les mettre en série. Le risque de les voir court-circuiter (si une ombre traversante bloque toute votre sortie) sera assez faible.

Pour cela, il faut utiliser le câble de raccordement (celui qui n’a pas d’extrémité 220V) et connecter simplement les deux onduleurs. Sur la station 1, il se branche sur l’embout qui était bloqué par un ergo en plastique, sur la seconde station, le câble se branche sur l’autre prise de l’onduleur (celle qui est disponible, sans la prise).

Si vous prévoyez de placer les 2 stations avec des expositions différentes, alors placez-les chacune sur une prise différente (indépendamment). Attention, il faut prévoir tout ça lors de la commande des accessoires (mais vous pouvez les commander plus tard aussi).

Etape 6 : on branche !

Une fois que tout est branché, c’est le moment tant attendu : vous pouvez brancher la fiche de la rallonge sur la prise intelligente !

Normalement, après 1 à 2 minutes, les onduleurs doivent passer d’une petite diode rouge clignotante au vert. Sinon, les connexions ne sont pas bonnes. Mais pas de panique, cela peut prendre du temps.

Etape 7 : connexion à l’application

Une fois que tout fonctionne, votre station devrait commencer à produire, vous le verrez dans la section alimentation de l’application.

Si vous n’obtenez que 40 ou 80W max (par station), même en plein soleil, vérifiez que :

– vous n’avez pas d’ombre traversant le panneau – l’orientation est correcte – votre prise est bien branchée

Petit à petit, votre production s’affinera. En été, il est possible de produire entre 1 et 4kWh/jour, tandis qu’en hiver, on est entre 0 et 1,5kWh/jour. Avec nos deux stations, nous n’avons pas dépassé (encore ?) 3kWh par jour depuis début décembre – mais c’est la pire période de l’année.

Et après ?

Au cours de l’année, une station Sunology peut produire entre 400 et 600kWh, selon votre localisation et votre exposition.

C’est encore modeste à l’échelle d’une petite maison ou d’un grand appartement, mais cela peut couvrir une bonne partie de votre talon de consommation lorsqu’il fait beau.

Est-ce bien d’avoir 2 ou 3 stations ? Ou même 4 ? Si vous n’avez pas d’option de stockage, comme une batterie, une voiture électrique ou des appareils qui réveillent de l’énergie pendant la journée, cet excès d’énergie est réinjecté gratuitement dans le réseau – et donc gaspillé. En revanche, si vous avez un gros talon de consommation (400/500W), le passage des stations 1 à 2 devrait permettre de mieux supprimer votre bruit de fond, notamment avec les pics éventuels (climatisation, cuisine, chauffe-eau. ..)

De notre côté, avec 2 kits Sunology et un kit Beem, nous parvenons à générer près de 1,1kW d’énergie en plein soleil, ce qui commence à être intéressant pour recharger une voiture électrique, utiliser une pompe -petite chaleur ou encore recharger une petite batterie de résérve.

D’autres articles de la série EcoTech vous permettent de mieux comparer les différents kits, avec nos retours d’expérience dans le temps et nos conseils. Nous aborderons également les batteries et la problématique de la maîtrise de leur consommation.

Liens et code promo

des entreprises. Par contre, nous faisons de notre mieux pour négocier des codes promo si vous souhaitez passer par nos liens d’affiliation pour vous procurer ces kits solaires. Cela permet de soutenir le site lorsque vous magasinez, vous profitez d’une belle remise.

Comment se passer d’EDF ?

Contactez-nous au 3004 du lundi au samedi à partir de 8h00. jusqu’à 20h (service et appel gratuits). Une fois votre nouveau contrat d’énergie EDF émis, plus rien à faire : nous nous chargeons de résilier votre contrat avec votre ancien fournisseur d’énergie !

Pourquoi quitter EDF et aller chez ENGIE ? Ainsi, quitter EDF peut être avantageux pour plusieurs raisons : Bénéficier de tarifs plus compétitifs ; Protéger contre les hausses de prix du tarif réglementé de l’électricité ; Consommez plus responsable.

À Lire  Retrouvez la pompe à chaleur air/eau monobloc Ixtra M d'Atlantic

Comment quittez-vous EDF pour ENGIE ? Départ d’EDF : comment mettre fin à son contrat ?

  • Contactez EDF au 09 69 32 15 15 pour demander la résiliation de votre contrat d’électricité ou de gaz.
  • Réglez la facture de résiliation qui vous est envoyée par le fournisseur d’électricité et effectuez votre dernier relevé de compteur.

Qui devrait remplacer EDF ? entre ENGIE et EDF ? ENGIE et EDF sont deux entreprises différentes. Jusqu’à la libéralisation du marché de l’énergie en 2007, engie (ex-gdf) et edf faisaient bien partie de la même entreprise, mais aujourd’hui ils sont en concurrence et proposent des offres d’électricité et de gaz différentes.

Comment se passer de l’électricité ?

Investissez dans les énergies alternatives. Exploitez l’énergie du soleil, construisez des éoliennes ou même alimentez votre maison à l’aide d’un système hydroélectrique. Vous pouvez également envisager d’installer un générateur pour alimenter votre propre équipement électronique.

Comment manger sans électricité ? Pour cuire vos aliments sans avoir besoin d’électricité, le ragoût nécessite un gril à charbon de bois avec un couvercle qui garde la chaleur plus longtemps. Parmi ses avantages, une cuisson douce, uniforme, sans matière grasse et qui réduit les risques de carbonisation des produits.

Qu’est-ce qui peut remplacer l’électricité ?

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de produire soi-même de l’électricité, que l’on devienne indépendant ou que l’on bénéficie d’un revenu complémentaire. De plus, la majorité des alternatives concernent l’exploitation des sources d’énergie renouvelables et gratuites : le soleil, le vent et l’eau.

Quelle solution pour produire de l’électricité ? Le panneau solaire ou module photovoltaïque est sans aucun doute la plus populaire des solutions de production d’électricité, car il utilise une énergie toujours disponible : les rayons du soleil. L’éolienne domestique quant à elle est destinée aux maisons bien exposées au vent.

Comment avoir de l’électricité sans électricité ? La production d’énergie solaire à travers des kits solaires est une solution très adaptée pour qu’une famille devienne indépendante du réseau ERDF. Une installation photovoltaïque en site isolé est une installation qui n’est pas raccordée au réseau électrique d’ERDF.

Quel panneau solaire pour un congélateur ?

La plupart de nos réfrigérateurs et congélateurs peuvent également fonctionner avec une alimentation électrique hybride. Vous pouvez donc choisir de les faire fonctionner : En énergie solaire directe avec stockage d’énergie électrique à partir de batteries solaires 12/24 VDC. Par le réseau électrique 220 VAC, lorsqu’il est disponible.

Comment faire fonctionner un congélateur ? Pour un circuit de congélation, un interrupteur différentiel type F (ex Hpi) est recommandé, car il est mieux adapté aux circuits électroniques sensibles tels que les circuits de congélation, les prises de charge pour véhicule électrique ou multimédia.

Quel panneau solaire pour frigo 12V ? Dans un premier temps, il vous faudra un panneau solaire dont la tension nominale est au moins égale à la tension de votre batterie, idéalement 10 à 20 % supérieure. Par exemple, si vous chargez une batterie 12V 200ah, un panneau solaire avec une tension nominale comprise entre 12V et 14V serait idéal.

Quel puissance panneau solaire pour alimenter un frigo ?

Re : Calcul réfrigérateur/panneau solaire Le réfrigérateur a une puissance moyenne de 250 à 350 W (voir l’étiquette sur le compresseur). Donc si vos panneaux fournissent 110W, vous pouvez considérer que trois suffisent.

Comment faire fonctionner un réfrigérateur à panneaux solaires ? Le réfrigérateur solaire à condensation est un appareil assez classique dont la particularité réside dans son moteur électrique. Pour fonctionner, il suffit de le raccorder à un kit solaire autonome en courant continu alimenté par des panneaux, des batteries ou en courant alternatif grâce à un onduleur.

Quel panneau solaire pour refrigerateur ?

Si vous choisissez un réfrigérateur 120 V, il vous faudra : 3 piles au lieu d’une (vous devez remplacer ces piles tous les 5 ans). 2 panneaux solaires de 210 W au lieu d’un panneau de 165 W. Régulateur solaire avec un ampérage supérieur à celui recommandé pour les réfrigérateurs 12 V.

Quel panneau solaire pour un réfrigérateur ? Le kit sert à équiper un réfrigérateur Steca de 234 Litres avec réfrigération 12/24 V. dans le secteur hospitalier et la conservation des aliments et des boissons.

Quel disjoncteur pour installation solaire ?

Le disjoncteur différentiel de 20 A ou 32 A / 30 mA type A d’une phase vous permet d’assurer la protection du circuit alternatif de votre installation photovoltaïque.

Quel ampérage pour le panneau solaire ?

Quelle est la section de câble à utiliser dans l’énergie solaire ? La section standard d’un câble solaire est généralement comprise entre 4 et 6 mm². Cela convient à la plupart des installations.

Comment protéger une installation solaire ? Une protection qui n’est pas optionnelle : le parafoudre Si certaines régions sont plus concernées que d’autres, en complément d’un kit équipé d’un parafoudre classique, un SLT spécifique peut être installé pour protéger au mieux les installations photovoltaïques les plus exposées.

Quelle puissance pour recharger une voiture électrique ?

Les bornes monophasées offrent des puissances de charge de 3,7 à 7,4 kW et les bornes triphasées donnent une puissance de 11 kW à 22 kW.

Puis-je recharger ma voiture électrique sur une prise normale ? La prise domestique : clairement déconseillée. En effet, les véhicules électriques sont fournis avec un câble de recharge qui permet de les recharger via une prise domestique. Bien entendu, installer sa voiture dans un magasin à domicile ne nécessite aucun frais d’installation ni aucun travail supplémentaire à effectuer.

De quelle puissance avez-vous besoin pour recharger une voiture électrique ? Les bornes de recharge électrique actuelles vont de 3,7 kW à 22 kW. Cependant, comme 1 kVA = 1 kW, si vous souhaitez par exemple installer une borne de 3,7 kW, vous aurez besoin d’une puissance minimale de 6 kVA. Pour une borne de 7,4 kW, il vous faudra au moins 9 kVA.

Quel abonnement EDF pour une voiture électrique ? Quel abonnement EDF pour sa voiture électrique ? L’offre « Voiture électrique verte » d’EDF est un bon choix. Dépensez 13,76 euros TTC par mois en moyenne. Les tarifs varient entre 0,1940 ⬠en heures pleines et 0,1165 ⬠en heures creuses.

Quelle puissance en Kwh Faut-il pour une batterie de voiture électrique ?

Comment utiliser votre véhicule Une borne de 2,2 ou 3,7 kW suffira. Les conducteurs qui avalent des kilomètres devront penser à choisir une borne avec une puissance de charge plus puissante ; les bornes de 7,4 kW ou 11 kW seront parfaites.

Comment calculer le kWh d’une batterie ? La capacité représente la quantité de courant présente dans la batterie, mais pas la quantité d’énergie. Pour connaître cette quantité d’énergie (qui s’exprime en Wattheures (Wh)), multipliez la capacité par la tension de la batterie : Ah x V = Wh.

Quelle puissance pour batterie de voiture électrique ? La plupart des véhicules électriques utilisent du 400 volts, mais certains véhicules peuvent maintenant fonctionner sur du 800 volts. Vous connaissez maintenant les unités de mesure des batteries de véhicules électriques. simple et peu coûteux.

Quel est le meilleur kit solaire autoconsommation ?

Le kit solaire autonome VICTRON est l’un des meilleurs du marché. La qualité du matériel est très bonne et cela sans parler de sa productivité. Bien orienté, il peut produire jusqu’à 180 W. Avec la batterie 22 Ah incluse, vous avez également de l’électricité la nuit.

Quelle puissance maximale d’autoconsommation ? Le contrat de raccordement en autoconsommation sans injection ENEDIS est limité à 36kWc. Cela signifie que tant que vous n’alimentez rien dans le réseau, vous pouvez installer jusqu’à 90 panneaux solaires de taille standard (ce qui est énorme.

Quels sont les panneaux solaires les plus performants ? Le panneau solaire monocristallin est considéré comme le plus performant. Son efficacité peut atteindre 20%, contre 16% pour le panneau solaire polycristallin. Ce dernier est cependant plus résistant à la chaleur. Il y a un toit, un carport et des panneaux solaires.

Quelle est la meilleure option pour augmenter votre taux d’autoconsommation solaire ? Installation d’une batterie domestique C’est l’un des moyens les plus efficaces pour augmenter votre autoconsommation. En effet, sans batterie, l’autoconsommation maximale sera de 45%. Grâce à une batterie domestique, vous pouvez stocker de l’énergie. Et utilisez le soir votre production du jour.

Quel panneau solaire choisir pour autoconsommation ?

Je recommande toujours de choisir le polycristallin. Pour ceux qui veulent consommer leur propre électricité, ils savent qu’il n’est pas encore possible d’utiliser la totalité de la production. A moindre coût, vous utiliserez donc le même volume d’énergie qu’avec une centrale à panneaux polycristallins.

Comment choisir son kit solaire pour l’autoconsommation ? Le choix du kit solaire adapté à vos besoins se fait en fonction des appareils que vous souhaitez faire fonctionner, de la période et de la durée d’utilisation, de la situation géographique, de l’orientation des panneaux solaires par rapport au sud dans l’hémisphère nord et inversement dans l’hémisphère sud.

Quel panneau solaire pour autoconsommation ?

Un kit solaire photovoltaïque de 6 kW est peut-être l’option la plus rentable et vous devrez être prêt à payer plus que d’habitude pour l’électricité du réseau certains jours.

Comment passer de kWc à kWh ?

1 kWc correspond théoriquement à 1000 kWh par an.

Qu’est-ce que 3 kWc ? La plupart des installations de panneaux solaires auto-alimentés ont une puissance de 3 kWc. Cela correspond à peu près à 10 panneaux photovoltaïques sur votre toit.

Comment calculer la puissance en kWh ? Prenons l’exemple d’une installation de 3kWc dans le sud de la France installée pour 13 000 € TTC. Selon la zone géographique, il y a une production d’environ 1300 kWh/kWc. Dans l’année, l’installation produira en moyenne 3 * 1 300 = 3 900 kWh.

Quelle est la différence entre kWh et kWp ? Ne confondez pas ces deux unités : le kWp indique la puissance et le kWh indique la quantité. L’unité de mesure kWh est également utilisée pour mesurer la consommation d’électricité.