Les 10 villes où investir dans l’immobilier

La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet article.

Investir dans l’immobilier ne s’improvise pas. Il y a une multitude de facteurs qui peuvent mener au succès d’un projet ou à son échec… Car on pense souvent que tout va bien se passer quand on fait un investissement, mais il y a souvent des aléas qu’il ne faut pas négliger. car cela peut vite vous coûter cher !

Quelle ville choisir quand on veut investir dans l’immobilier ?

Pour choisir la ville, plusieurs éléments sont à analyser. Le site d’annonces SeLoger vous propose son expertise avec des baromètres de prix régulièrement mis à jour pour vous aider à connaître le prix moyen et le loyer moyen de chaque zone afin de déterminer votre rentabilité future.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir la ville :

Il est fortement recommandé d’habiter non loin de cette ville ou de connaître une personne de confiance et relativement disponible qui y habite. Il faut en effet s’y rendre de temps en temps, notamment lors des changements de locataires et pour refaire un peu de propre et de neuf. Même si vous envisagez de confier la gestion de votre bien à une agence, s’y rendre pendant les vacances locatives est une bonne idée et mieux vaut ne pas avoir à traverser la France pour s’y rendre ! C’est un peu le b.a.-ba de l’investisseur immobilier.

Classement de 10 villes où investir en 2023

Quelles sont les 10 villes où investir en 2023 ? Montpellier et Marseille, offre intéressante entre rendement locatif (supérieur à environ 5%) et taux de vacances inférieur à la moyenne nationale. Vous y trouverez des logements anciens pour un investissement immobilier. A Toulouse, Bordeaux, Nantes, Rennes, vous pouvez investir dans de nouveaux bâtiments et bénéficier de Pinel+, qui sera mis en place à partir du 1er janvier 2023.

Si vous avez un budget très limité mais que vous êtes tenté par l’investissement immobilier, notamment la location étudiante, rendez-vous à Avignon, Metz, Le Havre et Rouen.

Tout dépend de l’endroit où vous habitez et du type de projet que vous envisagez. Quoi qu’il en soit, déplacez-vous, prenez le pouls de la ville et du quartier où se trouve le logement que vous avez situé, interrogez les habitants que vous croisez, discutez avec les commerçants… Vous pourrez ainsi mieux comprendre le domaine et ses perspectives d’évolution. Si vous le pouvez, visitez à différents moments de la journée et de la soirée (ou même de la nuit). Enfin, suivez votre ressenti et optez toujours pour un logement où vous habiteriez vous-même ! Le choix de la ville dépend aussi d’autres éléments liés au type de bien : neuf ou ancien et sa taille, surtout si vous optez pour une ville étudiante.

Les villes où investir dans l’ancien

Investissez dans un bel immeuble ancien, en centre-ville, proche des commerces, transports en commun, crèches, écoles et espaces verts. Un projet qui a de quoi charmer plus d’un investisseur attiré par les belles pierres. L’avantage de l’ancien par rapport au neuf est aussi qu’il s’achète entre 15 et 30% moins cher et s’amortit donc plus rapidement. A Montpellier, Marseille et Lille par exemple, la rentabilité brute est de l’ordre de 5% pour une petite surface louée.

Attention toutefois à l’étiquette énergétique des logements dans l’ancien. Visez des logements dont le DPE (diagnostic de performance énergétique) est de préférence classé D afin d’éviter d’avoir à faire des travaux trop lourds car le logement des passoires énergétiques, les logements classés de G à E seront progressivement interdits de location et les propriétaires devront alors les rénover.

C’est pourquoi les propriétaires, notamment en Île-de-France, préfèrent les vendre maintenant et vous devrez certainement vous poser cette question… la faisabilité des travaux (financière, mais aussi technique).

Les villes où investir dans le neuf

Le dispositif Pinel est prolongé pour les années 2023 et 2024, avec des taux de réduction d’impôt dégressifs. Il est donc important de garder cet élément à l’esprit si vous investissez dans du neuf. Des villes comme Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rennes sont de bonnes idées de lieux pour investir dans de nouveaux bâtiments. Cela dépend aussi de votre budget d’achat immobilier…

Les villes étudiantes où investir

Louer à un étudiant offre plusieurs avantages, dont celui de bénéficier de la garantie Visale ou de la garantie parentale qui assure les loyers. Vous pouvez également envisager un bail d’une durée de 9 mois pour consacrer la période estivale à la location touristique. Un bon moyen de gagner plus d’argent en peu de temps.

Le logement doit disposer d’un mobilier suffisant pour permettre au locataire d’y dormir, de s’y nourrir et d’y vivre convenablement. Prenez le temps de consulter la liste des éléments mobiliers définissant un logement meublé, fixée par voie réglementaire.

La France compte plus de quarante villes étudiantes. Il s’agit notamment des universités, des collèges ou des campus. Les grandes villes à suivre sont Rouen, Rennes et Lille. Il vous faudra faire vos calculs de rentabilité en fonction du prix d’achat, du montant du loyer, de vos charges et de votre fiscalité pour avoir une meilleure idée du type d’achat locatif à privilégier.

Se poser les bonnes questions pour son investissement immobilier

Pour un investissement locatif réussi, sachez à quoi et à qui sera destiné le bien dans lequel vous souhaitez investir.

Vous avez l’intention de faire une location longue durée ? Nu ou meublé ? Vous avez plutôt l’idée de dédier le logement à la location saisonnière ? Vous souhaitez faire un bail de 9 mois pour un étudiant puis le louer à des touristes pendant la période estivale ? Voulez-vous une maison ou un appartement? Quelle région?

Ces questions vous permettront de préciser votre projet et d’orienter votre choix vers telle ou telle ville, plus ou moins étudiante, plus ou moins attractive pour les visiteurs de passage en juillet et août. La rédaction du Parisien vous accompagne quotidiennement dans l’actualité du secteur immobilier pour vous aider dans votre choix. Car l’immobilier peut être très complexe selon le mécanisme d’investissement choisi.

N’hésitez pas à contacter votre agent immobilier, un conseiller en gestion de patrimoine… pour obtenir des réponses adaptées à votre situation.

Attention à ces critères avant d’investir

Certains liens sont tracés et peuvent générer une commission pour Le Parisien. Les prix sont donnés à titre indicatif et sont susceptibles d’évoluer. Contacter Le Parisien Le Guide

Quelles villes vont prendre de la valeur ?

Nous avons classé les 5 villes particulièrement intéressantes pour l’investissement locatif :

  • BORDEAUX. Bordeaux se positionne depuis plusieurs années dans le top 3 des villes où investir. …
  • MONTPELLIER. Montpellier est une ville qui présente de nombreux atouts pour les investisseurs en 2022. …
  • Marseille. …
  • LYON. …
  • PARIS.

Où investir dans l’immobilier en 2023 ? Comme en 2022, la croissance des prix devrait marquer le pas à Lille, Nantes, Bordeaux et Toulouse. Ils pourraient même baisser de 2 % à Lyon, de 1 % tant à Bordeaux qu’à Toulouse l’année prochaine.

Où investir en 2022 ? La première place de ce classement revient à la ville de Bordeaux ! Elle s’est déjà retrouvée dans le top 5 les années précédentes, et ça continue : Bordeaux attire de nombreux investisseurs de par sa proximité avec les plages de l’Atlantique et sa ligne TGV qui la relie à Paris en seulement deux heures.

Où est le meilleur endroit pour investir dans l’immobilier ?

Selon les données que nous avons agrégées, les marchés locatifs performants, qu’un investisseur avisé ferait bien d’explorer, se situent à Mulhouse, Caen, Besançon, Amiens, Limoges et Orléans.

Où l’immobilier est-il le plus rentable ? Les communes de Toulon, Dijon, Brest, Limoges, Poitiers, Clermont-Ferrand, Nîmes, Marseille et Montpellier offrent les ratios les plus intéressants entre rendement locatif (plus d’environ 5%) et taux de vacance (moins d’environ 8%).

Ou ne pas investir en immobilier ?

1 : Ville où il ne faut pas investir : Lyon Plusieurs d’entre elles envisagent des projets disruptifs, principalement dans le secteur de la pierre.

Pourquoi ne pas investir dans l’immobilier en 2022 ? La taxe foncière pourrait décoller Les propriétaires devraient donc voir leur taxe foncière augmenter pour compenser la baisse de la taxe d’habitation. Les particuliers qui investissent dans l’immobilier en 2022 peuvent donc s’attendre à une hausse de la fiscalité locale.

Pourquoi les gens n’investissent-ils pas dans l’immobilier ? Le premier inconvénient d’investir dans l’immobilier est son marché qui est porteur. Lorsque vous choisissez d’investir dans un emplacement de qualité, vous savez qu’il existe une forte demande locative.

Est-ce une bonne idée d’investir dans l’immobilier en 2022 ?

En 2022, les prix des logements devraient augmenter dans tout le pays, sans baisse prévue compte tenu de la demande actuelle. En revanche, on peut espérer une croissance des prix plus modérée. Les premières études sur le sujet tablent sur une hausse des prix de l’ordre de 2 %.

Comment le marché immobilier va-t-il évoluer en 2022 ? Sur un an, les prix sont restés très dynamiques : 8,6 % au 2e trimestre 2022, après 9,2 %. Depuis début 2021, les prix des maisons en province (9 % sur un an au 2e trimestre 2022) ont augmenté plus fortement que ceux des appartements (7,6 %), ce qui ne s’était pas produit en 2019 et 2020.

À Lire  Le marché immobilier : quatre tendances se dessinent

Quel avenir pour l’immobilier en 2022 ? Après une année 2022 qui s’annonce, une nouvelle fois, historique pour le marché immobilier, de nombreux observateurs s’attendent à un ralentissement en 2023. Si une baisse des prix est possible, le manque d’offres risque, au moins dans certaines zones tendues, de continuer à les gonfler artificiellement.

Est-ce que le prix des maisons va baisser en 2022 ?

L’APCIQ prévoit qu’un ralentissement du prix médian des propriétés aura finalement lieu en 2022. Elle estime qu’à l’échelle de la province, les prix varieront de 3 % et que les ventes diminueront de 12 %.

Comment sera le marché immobilier en 2022 ? Hausse des prix de l’immobilier sur fond de baisse des ventes Sur un an au 1er octobre, les prix des logements anciens ont augmenté de 6,7%, contre 8,2% début avril 2022. La hausse est plus marquée sur le segment des maisons (+ 8,5%) que sur pour les appartements (4,4 %).

Est-ce le moment d’investir dans l’immobilier 2022 ?

L’investissement immobilier répond à des besoins de constitution de patrimoine ou de préparation à la retraite. En 2022, cet investissement reste sûr et rentable. L’investissement immobilier répond à des besoins de constitution de patrimoine ou de préparation à la retraite.

L’immobilier baissera-t-il en 2022 ? La fin d’année 2022 est marquée par une stagnation voire une baisse des prix de l’immobilier dans les grandes villes, malgré une inflation en hausse. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène, dont l’accès restreint au crédit, qui oblige les vendeurs à revoir leurs créances.

Est-ce que l’immobilier va baisser en 2023 ?

La fin d’année 2022 est marquée par une stagnation voire une baisse des prix de l’immobilier dans les grandes villes, malgré une inflation en hausse.

Quand les prix de l’immobilier vont-ils baisser ? Plusieurs facteurs vont influencer le mouvement haussier des taux : une inflation lente mais toujours élevée : 5,9% sur un an en août et un pic attendu début 2023, pour une prévision de 4,3% en 2023 selon le ministère de l’Economie et des Finances.

Quel taux immobilier en 2023 ?

DÉCRYPTAGE – En un an, les taux des crédits ont doublé. Et l’augmentation future du taux d’usure n’augure rien de bon, paradoxalement. Explications.

.

Quel avenir pour l’immobilier en 2023 ?

Il faudrait encore 40 points au 1er semestre 2023 (à 2,80 % fin juin 2023), pour redescendre lentement à 2,45 % fin 2023, niveau auquel il se stabiliserait en 2024. » Or, très souvent, la hausse des taux va de pair avec la baisse du pouvoir d’achat immobilier des emprunteurs.

L’immobilier augmentera-t-il en 2023 ? Il faut donc s’attendre, dès les premiers mois de cette nouvelle année, à voir les taux des crédits immobiliers augmenter. On devrait rapidement atteindre 3,00% en moyenne. C’est peu comparé à d’autres pays où les taux d’intérêt sont à 6 ou 7%.

Quel est le meilleur pays pour investir dans l’immobilier ?

La France est le meilleur pays pour investir dans l’immobilier pour les investisseurs recherchant un rendement sur le long terme. Une caractéristique unique est que les investisseurs étrangers peuvent obtenir un financement dans le pays, ce qui est rare dans de nombreux autres pays. Les taux d’intérêt sont bas.

Où investir dans l’immobilier à l’étranger ? En matière d’investissement immobilier, l’Europe du Sud est une zone intéressante : en Espagne, au Portugal, en Croatie ou en Grèce, investir dans la pierre est beaucoup moins cher qu’en France, avec à la clef de meilleures performances.

Où placer son argent pour investir dans l’immobilier ? Pour savoir comment investir son argent dans l’immobilier, il suffit de se tourner vers les sociétés de placement immobilier (SCPI). La fonction de ce dernier est de collecter les loyers d’un bien immobilier puis de les redistribuer en fonction des parts investies.

Où investir dans l’immobilier en 2022 dans le monde ? Où investir dans l’immobilier dans le monde en 2022 ? Parmi les pays privilégiés par les investisseurs cette année figurent Maurice, petit paradis de l’océan Indien, mais aussi le Brésil, la République dominicaine et la Thaïlande, qui s’est bien remise de son tsunami dévastateur.

Où l’immobilier est le plus rentable ?

Les communes de Toulon, Dijon, Brest, Limoges, Poitiers, Clermont-Ferrand, Nîmes, Marseille et Montpellier offrent les ratios les plus intéressants entre rendement locatif (plus d’environ 5%) et taux de vacance (moins d’environ 8%).

Quel type de bien immobilier est le plus rentable ? Le meilleur investissement immobilier locatif. L’investissement locatif est souvent le plus prisé des particuliers car il consiste à acquérir un bien corporel, dont il est possible de faire une résidence principale une fois le prêt immobilier remboursé.

Comment savoir si un bien locatif est rentable ?

Rentabilité brute Elle s’obtient en divisant le loyer annuel par le prix d’achat du logement et en multipliant le résultat par 100. Il s’agit donc d’un rendement locatif annuel brut. Exemple simple : un studio acheté 150 000 € et loué 650 € par mois gagne 5,2 % brut (650 x 12 /150 000 x 100 = 5,2).

Comment savoir si vous faites un bon investissement locatif ? Comment calculer la rentabilité de votre investissement locatif. Pour connaître la rentabilité brute, calculez le loyer annuel, divisez-le par le prix d’achat, puis multipliez le résultat par 100. Exemple, une maison achetée il y a quelques années pour 200 000 ⬠et louée 900 ⬠par mois rapporte 5,4% brut.

Quel est le bon taux de rentabilité locative ? Il est important de rappeler que le rendement affiché n’est pas une fin en soi, mais il est généralement admis qu’un bon rendement locatif se situe entre 5% et 10%, selon vos objectifs patrimoniaux.

Est-ce que l’investissement locatif vaut le coup ?

En général, la rentabilité d’un investissement locatif varie de 2 à 8%. Dans certains cas, il peut aller au-delà de ce taux et atteindre 10 %. Ainsi, par rapport à d’autres types d’investissement, l’immobilier assure une rentabilité élevée et un cash-flow positif.

Quel est l’investissement locatif le plus rentable ? Les locations Airbnb et les propriétés locatives traditionnelles sont les investissements les plus rentables pour de nombreuses raisons courantes.

Vaut-il la peine d’investir dans l’immobilier en ce moment ? Excellent point pour les futurs investisseurs, le marché immobilier est très dynamique en France. Malgré l’impact du Covid, certaines villes voient leur attractivité décuplée. Mais tout de même, ils conservent des prix abordables et un potentiel locatif intéressant pour un investissement en 2022.

Est-ce le moment d’investir dans l’immobilier 2022 ?

L’investissement immobilier répond à des besoins de constitution de patrimoine ou de préparation à la retraite. En 2022, cet investissement reste sûr et rentable. L’investissement immobilier répond à des besoins de constitution de patrimoine ou de préparation à la retraite.

Est-ce une bonne idée d’investir dans l’immobilier en 2022 ? En 2022, les prix des logements devraient augmenter dans tout le pays, sans baisse prévue compte tenu de la demande actuelle. En revanche, on peut espérer une croissance des prix plus modérée. Les premières études sur le sujet tablent sur une hausse des prix de l’ordre de 2 %.

L’immobilier baissera-t-il en 2022 ? La fin d’année 2022 est marquée par une stagnation voire une baisse des prix de l’immobilier dans les grandes villes, malgré une inflation en hausse. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène, dont l’accès restreint au crédit, qui oblige les vendeurs à revoir leurs créances.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif en 2022 ?

Investir dans l’immobilier locatif pour réduire ses impôts Avec un investissement locatif dans un programme immobilier neuf, par exemple, vous pouvez obtenir jusqu’à 21% de réduction d’impôts sur une durée de 12 ans grâce au dispositif Pinel.

Est-ce le bon moment pour investir dans l’immobilier locatif ? La location est un investissement généralement stable. Il génère des rendements rapidement et à un taux plus élevé que l’épargne ou l’assurance-vie. Ce type d’investissement est donc très intéressant pour les personnes qui souhaitent créer leur propre patrimoine immobilier.

Est-ce le moment d’investir dans l’immobilier 2022 ?

L’investissement immobilier répond à des besoins de constitution de patrimoine ou de préparation à la retraite. En 2022, cet investissement reste sûr et rentable. L’investissement immobilier répond à des besoins de constitution de patrimoine ou de préparation à la retraite.

L’immobilier baissera-t-il en 2022 ? La fin d’année 2022 est marquée par une stagnation voire une baisse des prix de l’immobilier dans les grandes villes, malgré une inflation en hausse. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène, dont l’accès restreint au crédit, qui oblige les vendeurs à revoir leurs créances.

Comment l’immobilier va-t-il évoluer en 2022 ? Hausse des prix de l’immobilier sur fond de baisse des ventes Sur un an au 1er octobre, les prix des logements anciens ont augmenté de 6,7%, contre 8,2% début avril 2022. La hausse est plus marquée sur le segment des maisons (+ 8,5%) que sur pour les appartements (4,4 %).

Est-ce une bonne idée d’investir dans l’immobilier en 2022 ? En 2022, les prix des logements devraient augmenter dans tout le pays, sans baisse prévue compte tenu de la demande actuelle. En revanche, on peut espérer une croissance des prix plus modérée. Les premières études sur le sujet tablent sur une hausse des prix de l’ordre de 2 %.