SIMA : Marc Fesneau annonce un plan de soutien de 400 millions d’euros au matériel agricole

Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, a inauguré lundi 7 novembre le Sima, le Salon international des solutions et technologies pour une agriculture performante et durable, qui se tiendra jusqu’au 10 novembre au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte (Seine-Saint -Denis) Il a présenté un nouveau système de soutien aux machines agricoles.

« A l’heure des crises multiples qui touchent nos exploitations agricoles en France, le matériel agricole est une des solutions pour accompagner nos agriculteurs dans cette transformation de l’agriculture pour la rendre plus résiliente, durable et écologique », a déclaré le ministre présent au salon, se rendre à connaître les dernières innovations technologiques du monde agricole. Il rassemble plus de 1 800 entreprises de plus de 40 pays et présente tous les types de solutions pour les agriculteurs, quelle que soit la taille de l’entreprise et le mode de production. Marc Fesneau a présenté un nouveau dispositif de soutien au machinisme agricole, issu du plan France 2030 dédié au financement de la recherche et développement et doté de 400 millions d’euros, indique son cabinet. Il n’y a actuellement aucun horaire spécifié.

Pour poursuivre ce dynamisme d’innovation dans le monde agricole, un nouveau machinisme agricole France 2030 a été lancé. C’est 400 millions d’euros supplémentaires pour le développement de solutions répondant aux enjeux de l’agriculture de demain. pic.twitter.com/8uRr2Dlj5C

Eau, changement climatique et énergie

Ce plan est composé de deux volets : le premier vise à financer la recherche chez les constructeurs de machines agricoles et le second à aider les agriculteurs à acquérir ces innovations. Pour les industriels, BPIFrance organisera un appel à manifestation d’intérêt, avec une « sélection rigoureuse basée sur un cahier des charges précis impliquant des experts indépendants », précise l’équipe de Marc Fesneau. Pour les agriculteurs, un guichet sera animé par France Agrimer, visant à « les aider financièrement à acquérir ces innovations ».

À Lire  Cinq blessés lors d'un exercice de saut en parachute militaire à grande échelle (vidéo)

Ce dispositif sera ouvert « dans un premier temps avec trois thématiques » : « optimisation de la gestion de l’eau », « adaptation au changement climatique » et « réduction de la consommation d’énergie ». En novembre 2021, le président de la République avait annoncé un plan d’investissement public dans l’innovation, intitulé France 2030, Doté de 30 milliards d’euros d’ici cinq ans, dont 2 milliards réservés à l’agriculture et l’ la nutrition.